ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
ENFANTS DU FOYER MAGONE - ABIDJAN  
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

LES NOUVELLES DE FAMILLE

- Pour clôturer le mois d'octobre "Mois de Notre Dame du Rosaire", les enfants du "FOYER MAGONE" d'ABIDJAN qui sont suivis par les Salésiens de Don Bosco sont allés au sanctuaire marial à ADJAME, ce dimanche 28 octobre 2008. 
Là, ces enfants en situation difficile ont confié leur vie entre les mains de la Sainte Vierge Marie en priant pour leurs parents qui les ont abandonnés et ils ont prié aussi pour les éducateurs qui sont avec eux. 
Ils pensent être un jour acceptés par leurs membres de famille. 
Que Notre Dame du Rosaire les couvre de son ombre pour les guider sur le bon chemin afin qu'ils deviennent des bons chrétiens et des honnêtes citoyens. 
Vos réactions dans le livre d'or. 
 
Père Albert, sdb! 
 
- Ce mardi, 30 octobre vers 8h30, Mr Hubert, Mr Youssouf et le Père Albert sont allés avec deux enfants du foyer pour visiter les parents dans le cadre de la réinsertion familiale : 
- le premier garçon, sa famille ne veut pas le voir dans la famille maternelle. Ces membres de famille disent qu'il est mystérieux "il est impossible, il n'a qu'à quitter ici, il n'a qu'à aller chercher où se trouve son père,..." Malgré notre intervention la famille n'a pas changé de position. Nous sommes rentrés avec lui au "FOYER MAGONE".  
- le second, il nous a montré où se trouve sa soeur au marché de II Plateau, et c'est vrai nous avons trouvé sa soeur, je vous assure c'était une joie que le garçon a été retrouvé. 
Nous sommes allés rencontrer sa mère et cette dernière était très émue, elle rendait grâce à Dieu en nous disant : "Que Dieu vous bénisse d'avoir trouvé mon enfant. Nous l'avons cherché partout, nous avons lancé des annonces à la télévision, à la radio et même son père n'est pas dans la maison il est allé le chercher tôt le matin. Que Dieu soit loué!" 
Nous avons parlé avec tous, c'était une joie et ils ont accepté de prendre leur fils. Nous allons le ramener en famille le vendredi après avoir rempli certaines formalités.  
 
Chers amis, nous vous confions ces enfants, que vos prières soient élevés vers Dieu pour qu'ils soient écoutés, compris.  
 
Vers 21h00, nous allons faire action de rue pour visiter ceux qui sont dans les maquis, marché de nuit où nous vous prions de visiter un jour, vous aurez du mal à voir ces enfants souffrir ainsi, même si quelques parts ils ont une part de responsabilité dans cette situation. 
 
A nous d'agir et prévenons nos familles. Vos réactions par mail ou dans le livre d'or. 
 
Père Albert,sdb! 
 
- Mardi, 30 octobre 2007: il est 24h00, comme promis nous sommes allés visiter les enfants dans la rue cette nuit. 
Nous les avons trouvés au marché de nuit. Nous avons rassemblé plus de 20 enfants et quelques jeunes. Nous avons échangé avec eux sur leur situation, nous leur avons fait la proposition de venir au "VILLAGE DON BOSCO" de KOUMASSI pour qu'on parle en profondeur, pour trouver des solutions ensemble. Un jeune qui était parmi eux est malade. Il était couché sur l'étalage. 
Des jeunes qui ont plus de 20 ans nous ont exprimé leur regret de se retrouver dans la rue et leur mécontentement de rester en famille parce qu'ils ne peuvent rien faire, les parents ne leur ont pas donné la possibilité d'étudier ni d'apprendre un métier. Quelle souffrance!!! 
Nous espérons qu'un jour nous trouverons des solutions pour ces jeunes aussi. Si on les laisse grandir dans la rue, soyons en sûrs que c'est un danger pour la société. Réfléchissons et voyons comment faire pour les aider à sortir de cette misère. Merci pour tout. 
 
La rédaction 
 
- Ce vendredi, 02 novembre 2007 : Le frère Wilfrid HOUNTONDJI, Tonton Hubert, Mr Yssouf sont partis au II Plateau pour réinsérer un enfant répondant au nom de WABOU en famille. Les membres de la famille l'attendaient. Comme le Père miséricordieux qui attendait son fils, voilà le papa de WABOU qui attendait son fils et il nous a téléphoné pour savoir quand est-ce que son fils arriverait à la maison. Que Dieu bénisse les parents qui acceptent leurs enfants.  
 
- Hier, après avoir vécu parmi nous et avec ses amis enfants, Camara Mory a décidé de lui-même de nous quitter et d'aller rejoindre son oncle. Malgré notre insistance depuis quelques jours pour le retenir il a tenu à sa position.  
 
- 02 novembre 2007: il est 12h20, deux garçons viennent d'arriver : Fabrice (12 ans) a quitté la maison (Yopougon) parce qu'il avait cassé la télévision et son père lui a demandé de partir de la maison.  
Christian (9 ans), a quitté la maison (Portbouët) parce qu'on l'accuse de voleur même si ce n'est pas lui qui a fait disparaître telle chose de la maison.  
 
Ils viennent d'arriver au "VILLAGE DON BOSCO". Ils vont rester avec nous, ils sont très sympa malgré leur situation. 
Confions ces enfants entre les mains de Dieu pour qu'un jour nous trouvions des solutions pour les rendre dignes dans notre société.  
 
- Le 03 /11/:  
Le Père Albert a participé à la prière pour la paix avec le mouvement Sant'Egidio à Marcory. Ce mouvement qui milite pour un monde sans violence. Les participants ont suivi les allocutions à tour de rôle sur le mouvement et sur la paix. Et c'était l'occasion de recevoir le message de sa sainteté le Pape Benoît XVI sur la paix. Message qu'il avait adressé à tous les représentants des chefs religieux qui s'étaient réunis à Naples le 21/10/2007. A cette rencontre, il y avait des représentants de la COTE D'IVOIRE. 
 
- Le 05 /11/:  
 
A 08H00: Au "FOYER MAGONE" tous les éducateurs en réunion avant les activités. Dans cette réunion nous avons échangé sur les différents comportements des enfants et nous avons essayé de voir comment nous pouvons arriver à aider nos petits frères à changer leur façon de vivre. Signalons que pour certains enfants il est difficile de quitter l'ancien monde "monde de maquis, mendicité ci et là,..." Les éducateurs ont cette tâche de les suivre pour cesser certains comportements qui ne les aident pas à avancer dans la vie. 
 
- Le 06/11/
Avec Mr Hubert, nous sommes allés avec 7 enfants pour rencontrer les membres de famille : Lionel Stéphane (Lokodjro), Miinzi Stéphane (Vridi Cité), Ange Patrick (Port Bouët), Oumar Igor(Yopougon), Pacôme (Koumassi), Christian (Port Bouët), et SANOU au II Plateau.  
 
- Le 11/11/ :  
Les enfants ont célébré la fête de Zéphyrin Namuncura, il est le modèle de la sainteté pour les jeunes. Beaucoup d'enfants en ce jour ont pris des résolutions : "Donner la vie pour ses amis, donner la vie pour convertir les parents,..." 
 
- Le 13/11/
Nous sommes allés chercher les famille de NGOLU, d'Eric et nous avons laissé un enfant au foyer AKWABA pour une durée d'un mois.  
Pour NGOLU, il nous faut un travail spécial, essayer de le suivre de près, il a des problèmes qui le bloquent en lui-même. Il nous faut aller aux origines, dans sa famille.  
 
- Le 13/11/
Vers 21h00, nous avons été au marché de nuit à Portbouët, là nous avons trouvés plus de huit enfants couchés à même le sol devant un kiosque, c'est triste. Nous avons parlé avec certains qui nous ont promis de venir le lendemain. Ils ont besoin qu'on les écoute.  
 
- Le 14/11/
Ils sont arrivés à trois pour rester avec nous parmi les autres enfants. 
 
- Le 15/11/ :  
Journée de la paix en COTE D'IVOIRE, le soir il y a eu concert sur notre paroisse et nos enfants ont été invités. Nous disons merci au groupe Shalom pour son attention particulière aux petits.  
 
- Le 16/11/ :  
Les éducateurs du FOYER MAGONE et les éducatrices des filles de Marie Auxiliatrice ont suivi une formation sur le thème "Comment un éducateur approche-t-il un enfant ?", c'est la soeur Victoria CACERES qui a donné cette formation. Les éducateurs ont pu poser des questions sur le système préventif. Ils ont émis leurs préoccupations pour le suivi des enfants. 
 
- Le 19/11/ :  
Nous avons reçu la visite d'une dame que je ne veux pas nommer toute suite, elle est venue visiter les enfants, elle est très sensible à la souffrance des enfants, elle a promis que son mari avec elle porteront un regard particulier pour ces enfants : "Essayer de réparer certaines choses qui sont en mauvais états (les lits en bois qui sont cassés, l'électricité qui a des problèmes,...); elle a pris tout son temps d'aller visiter le centre des jeunes au Village Don Bosco, ainsi elle a promis de voir comment aider ces jeunes qui viennent lire dans notre salle de lecture.  
 
Le 20/11/2007: 
 
- A partir de 8h25 nous sommes allés à la recherche des familles des enfants : 
 
* Lamine : nous avons trouvé sa famille à KOUMASSI et son père était absent.  
 
* Fabrice : son papa est à Port Bouët et nous avons échangé avec lui, il n'est pas du tout favorable pour reprendre son enfant parce que l'enfant n'a pas écouté ses conseils. "Il n'a qu'à aller là où il pense". Nous avons essayé de parler avec lui pour que nous puissions trouver un terrain d'entente, à la fin il a promis de venir nous rencontrer au Village Don Bosco que nous puissions trouver la solution pour cet enfant qui se sent vraiment abandonné. 
 
* Arnaud : à YOPOUGON nous sommes arrivés, ses parents ont démenagé, nous sommes allés chercher la nouvelle habitation des parents et nous l'avons trouvée.  
 
* ZEDE Narcisse : à YOPOUGON, nous n'avons pas trouvé son père, nous avons parlé avec sa grand mère. Cette dernière a été très contente de recevoir son petit fils qui a disparu de la maison. 
 
- Le 20/11/: Il est 23h32, avec Mr ISSOUF(Joseph) et Mr Hubert, nous sommes allés visiter les enfants au marché de nuit de Port Bouët. Nous avons essayé de parler avec trois garçons, un a trois semaines dans ce marché de nuit, il a quitté la maison parce que sa tante le frappe. 
Après nous sommes allés visiter les jeunes qui sont dans un autre coin où il n'y a que les grands, ils étaient plus de dix et nous avons trouvé certains anciens de notre maison. Ils regrettent d'être dans la rue et ils veulent que nous puissions les aider pour règler les papiers d'identité pour les aider à trouver un peu de job comme ils le disent. Ils nous ont promis de nous amener dans un autre quartier à la prochaine visite pour rencontrer beaucoup d'enfants. Notre visite prend fin avec cette sortie nocturne qui nous permet de nous rendre compte de la réalité des enfants sur terrain, c'est triste de les voir enfants ou jeunes qui dorment sans couverture dehors sur les étalages du marché quand les propriétaires ne sont pas là. Que faire! Unissons-nous pour mettre les idées ensemble pour aider ces enfants et jeunes. 
 
La rédaction 
 
 
- Le dimanche, 02/12/: Le frère Wilfrid, stagiaire au foyer Magone et Mr KOUAME, infirmier des enfants se sont rendus à Lomé (Togo) pour une rencontre des éducateurs et responsabls des foyers des enfants.  
 
- Mardi, 04/12/: Mr Hubert, Mr ISSOUF, et P.Albert se sont rendus dans la matinée à Bonoua avec un enfant qui a été conduit au foyer par deux dames le mercredi, 28 /11/07 vers 23h45. Cet enfant souffre et nous avons essayé de solliciter certaines personnes pour l'aider, la réponse a été négative.  
Vers 14h20, nous sommes allés à Dabou, pour voir le Père GOBOU qui a accepté de garder cet enfant pendant sept jours pour le suivre de près avec prières et les soins. Notons que cet enfant est abandonné par ses parents, il est âgé plus ou moins de 10 ans, il ne parle pas français, il parle quelques mots en dioula. On ne connait pas ses parents, voilà un cas qui nous es t arrivé depuis la semaine passée. Comment faire à le faire parler et comment l'aider à se retrouver dans la société. Nous le confions entre vos mains; Misère de ce monde. Nous espérons que nous allons l'aider à depasser sa crise.  
 
La rédaction

 

(c) Enfants du Foyer Magone - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 4.12.2007
- Déjà 9586 visites sur ce site!